6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 21:02

 

Groupe animé par Sister Nat.

Etoiles du gospel et sister nat 11 

Enfin pouvoir s'occuper de son blog ! Maintenant que tout le monde est en vacances, que tes habitués ont déserté l'espace, tu t'y remets.

On n'imagine pas ce que 5 mois sans internet ni téléphone fixe a de pénalisant. Tous les petits actes de la vie quotidienne qui passent par un coup d’œil sur internet, on les fait sans y penser. C'est juste quand ça marche pas que ça devient duraille. Les deux premiers jours, t'es patient, tu compenses en tapotant ton smartphone. Mais essaye de lire un PDF de 30 pages, ou de taper un document de 2 pages, là, tes nerfs te lâchent. En plus chez orange et Free, tes nerfs ils te les agacent avec une conscience de bon professionnels. D'ailleurs ce sont des spécialistes de haut niveau. Jamais au téléphone tu n'as vraiment l'occasion de parler de la panne, des soucis qu'elle génère, et des acrobaties que t'es obligé de réaliser pour rester dans ton quotidien.

Ils te manipulent au milieu d'une sorte de poker menteur, le « cépanous ». T'as deux rois, on appelle ça des managers, ils ont différentes cartes à leur disposition : le mail, l'escalade, les « niveaux où ça monte », le « pas de réponse, on vous rappelle ». Bien sur ils ont une sorte d'atout qui coupe tout le « cépanou ». Quand ils te joue la carte du « cepanou », t'es naze, des fois ça te ramène à la case départ, tu dois tout recommencer ton jeu et redire que t'es en panne depuis 30 jours, puis 60, puis etc... Quand l'un ou l'autre te joue cette carte, c'est qu'un des pions du jeu a fait un coup fourré. Pour toi c'est incompréhensible, car tu es le seul dans la partie, à ne pas connaître les cartes jouées par Orange contre Free et inversement.

Ces pions là, c'est un peu comme aux échecs, les petits pions, viennent te voir sur rendez-vous, toujours compliqué. Le petit pion fait deux clients par jour, il ne peut jamais venir quand tu es libre, sa force c'est de t'obliger à changer un rendez-vous, si tu veux que ton dossier avance d'une case. Quand il arrive il agite ses mains en signe d'impuissance et répète quoique tu dises : « c'est pas nous ». Cette phrase magique à donné son nom au jeu, le « cépanous ». le petit pion « cépanous » branche une petite pile électrique au bout de la fibre et cherche la lumière dans les gaines, les tubes, etc. Dès qu'il perd le fil de sa lumière, il crie « cépanous » ! Free ou Orange marquent un point, toi, t'avance d'une case, et tu reçois un nouveau numéro d'appel.

Le pion « cépanous » ne reporte pas avec un ordinateur ou une tablette, il rempli une grande feuille de rapport « cepanous ». Grand mystère, à quoi sert le rapport ? Il déclenche un nouvel échange entre Orange et Free que tu ne connais pas. Au téléphone, tu comprends que les adversaires jouent finement leurs cartes, dans le grand jeu du « cépanous » : les cavaliers s'activent dans l'ombre, dans arcanes du parcours de ta fibre . L'astuce est de ne jamais dire à l'autre ce qui a été fait. Chaque manager doit tracer ton dossier, regarder le coup joué. Avec prudence, que l'autre n'ait rien vu.

Exaspéré du manque d'info, tu relances ! Aïe, c'est jamais un bon coup, tu prends tout le monde au dépourvu. Le manager-roi de peur d'être mat, roque et t'envoie sa tour : Un « cépanous » plus agé, fort de son savoir faire, méprisant pour l'autre camp. Toujours un mobile à la main, parle de plusieurs routes, explore les gaines techniques, et après moultes pérégrinations dans les étages, la tour « cépanous » peut s'écrier elle aussi : « c'est pas nous ! J'ai la preuve ! » Il saisit sur son ardoise magique le sésame « cépanous » qui libère son manager-roi, lui faisant escalader un nouveau niveau.

Bon ! j'imagine que tu ne comprends pas tout, que ce jeu est un peu compliqué pour toi ! C'est un peut comme les jeux 3D de tes mômes sur l'ordi ou le mobile, ou de tes collègues au boulot : il n'y a pas de flingue, le mort c'est le client. Toi en l’occurrence. Dans cette partie triangulaire, t'es toujours le con qui paye et qui trinque.

Le scénario final tient du génie, je ne sais pas qui en a ficelé les ressorts. Il y a un coté Hercule Poirot dans la grande scène finale. Pendant deux jours tous les acteurs se retrouvent chez toi. Des pions « cépanous », des chevalier « cépanous », des tours « cépanous » de chaque équipe, 10 personnes en tout, et deux ou trois mobiles en liaison avec des ombres lointaines. Lorsque trois mobiles se trouvent dans la bonne position triangulaire, un hologramme d'Hercule Poirot brille au dessus des têtes. Au fur et à mesure qu'il questionne, bouscule chaque pièce du jeu, se tournant tour à tour vers chacun, tu sens que le dénouement est proche. Lorsqu'il tortille sa moustache, un cri soudain, derrière la porte : « ça marche ! ». L'image de Poirot se brouille et disparaît. Ton mobile sonne, celui de ta femme aussi . Chacun des managers-rois de chaque camp appelle, pour crier : « on vous l'avait bien dit, vous avez vu ! On n'a rien fait, rien touché, ça marche ! C'EST PAS NOUS ! » On ajoute une amabilité sur le peu de confiance dans les autres, comme dans tous les pokers menteur, la mise est ramassé par le tricheur...

Voila, je t'ai fait fait jouer une partie de « cépanous ». Implacablement c'est une partie à trois, que tu perds systématiquement. Ils t'aveuglent, se réservent le dessous des cartes. Ils te tiennent par le contrat !

 

 

  •   On voit que t'a été brimé du blog, tu titres sur le gospel et on n'entend que ta grosse gueulante !
  • Pardon, mais t'as les photos, la petite vidéo. La qualité n'est pas trop là, coté vidéo, mais ça restitue bien l'ambiance. Et si les photos donnent aux profils un coté carnassier, c'est pour mieux mâcher les mots.

  • T'as passé une bonne soirée ?

  • Sur ! même que c'était le début du printemps ! Un 30 juin !

  • Bonnard, t'auras l'été en octobre !

Partager cet article

Repost 0
Published by AlbumRJ - dans alblogrj
commenter cet article

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...