5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 21:19

Un marché que tu aimes !

le marché de peyehorade-17Curieux ce besoin, dès que tu arrives au village, de guetter le mercredi pour aller au marché de Peyrehorade. A Paris, ton marché est présent tous les jours, tu sorts du métro, tu le traverses ou tu t’y arrêtes, pour deux pommes, une tranche de jambon, un camembert au lai cru. Au village, t’avais pris les habitudes de faire tes courses au supermarché. Tu ne peux imaginer la déception des salades défraichies tant par le frigo que par tous ceux qui les avaient retournées puis reposées, les fruits pas murs et « frigorifiés ». Tu ne t’y faisais pas. Quand as-tu entendu parler du marché de Peyrehorade ? Tu ne sais plus, mais ce que tu sais, c’est que le mercredi, il n’y a pas vélo, il y a marché. T’as testé les marchés environnant, Salies, St Palais, même Anglet. Sur la plupart tu retrouves les mêmes commerçant. C’est la diversité, leur nombre, et cette ambiance si particulière qui rendent celui de Peyrehorade le plus attrayant. Par contre n’y cherche pas un boucher ! Du porc, du canard, il y en a partout. Un boucher pour un steak ou une épaule d’agneau, faut recourir à la boutique traditionnelle. Mais bon, tu trouves toujours ton compte et parfois plus que tu ne pensais acheter : la tentation par l’offre profuse, les couleurs, et la façon si typée de t’encourager pour te laisser aller.

Depuis quelques temps, le marché s’est enrichi des vendeurs d’épices et olives, des plats cuisinés chinois ou indiens. Le confit c’est bon, mais un biriani ou un riz cantonnais aussi.

Je ne sais plus si j’ai mis des photos de Peyrehorade sur ce blog. C’était un de mes points de passage réguliers quand il y a longtemps, mes ballades à vélo étaient guidées par le compteur de vitesse. Une boucle rapide en une heure ou une heure et demi. Juste pédaler, le dos rond, les mains crispées sur le guidon. Maintenant le VTT te fait passer hors des routes rapides, et te suggères des moments détendus, l’occasion d’une photo. Des fois ça t’encombre, mais quand tu fais ton plan pour un coin où tu n’es jamais passé, il est indispensable.

Et puis avant le numérique, la photo, c’était la famille, les voyages. Maintenant c’est ta collection de souvenirs. A un moment, c’est tout ce qu’il te reste.

Donc le marché de Peyrehorade est une excellente opportunité de respirer les marchés de ton enfance, celle où tu découvrais les couleurs des fruits, les parfums des légumes, les qualités de chacun répétés aux dix clients patientant dans la fille et qui demandaient comment ils sont ? Depuis que ton primeur est chinois, tu as compris à ses réponses évasives qu’il n’a pas gouté ce qu’il vend, il est parfois décontenancé par la question  d’une jeune femme en veine de faire un petit menu "surprise" à son chéri, qui l’interroge sur la façon de le cuire,  à qui il répond qu’il ne sait pas comment ce légume se prépare ou se mange…

 

Si c’était le site magnifique des bords du gave qui te rendait le marché de Peyrehorade si magique ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...