18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 19:11

 

- Alors AlbumRJ, ton blog souffle ses 4 bougies?

- Oui!

- Ah ! Ouais ! T’as pas révolutionné grand chose !

gateau-1.jpg

C’est vrai que c’est un peu personnel. C’est ton initiative, ton chantier, tes souvenirs, et le chaland de hasard qui tombe dessus s’en fout plutôt…

T’as laissé ton blog en dehors des communautés, des chaînes. Tu ne voulais pas qu’il t’échappe d’une certaine façon. Il reste donc à part, sans lien, sans interactivité. Et chaque fois qu’il faut renouveler l’abonnement tu te demandes pour quoi faire ?

Ta première idée, c’était un blog plutôt tourné vers ta famille, les émotions retrouvées au travers le regard neuf sur de vieilles photos. Cela restait moins efficace qu’un diaporama transmis par internet ou CD. Un autre élan est venu de la mise en ligne des souvenirs de voyages récents, de ce que les participants ont apporté leur contribution soit photographique, soit simplement en faisant connaître le blog.

Le petit décollage est venu d’un petit sujet qui m’était venu comme ça : « la fée Yoeve », deux femmes, peintre en décors, qui luttent contre les tags avec des évocations à contre-courant .

Les visites les plus nombreuses l’ont été pour le sujet « peindre les araignées », une divagation sur ta peur des araignées et la nécessité de t’y confronter quand tu repeins  des combles ou tu pénètres dans une cave.

Et puis il y a des sujets récurrents visités toutes les semaines : château bijou, les maquettes de Leonard de Vinci au Chateau de  Camou, le Monastère ste Catherine au pied du mont Sinaï, Le baptistère de Florence pour les photos. Récemment les sujets sur l’Islande sont revenus en tête de liste avec le volcan Eyjafjallajökull.

Donc, ce blog finit par être référencé et amène chaque jour sa part de visiteurs habitués ou pêchés par un moteur de recherche. Mais il s’essouffle, et toi avec. Pas seulement parce que des petits pièges technologiques t’ont fait remettre l’ouvrage sur le chantier de nombreuses fois, et tu jurais à quoi bon ! Maintenant aussi parce que la description de tes ballades devient répétitive, et tu ne peux renouveler les sensations que tu y vies, ce sont toujours un peu les mêmes et c’est pour ça que tu y retournes. Mais ces petits bonheurs faits d’une lumière, d’une suée, d’une couleur, ou d’une lassitude vaincue sont de plus en plus difficiles à gagner. L’habitude du bonheur, la certitude de le trouver là, dans cette rando, dans cette photo, dans cette rencontre n’insinue-t-elle pas le désamour ?

Dans les infos du jour qui retardent ton engagement dans un nouveau challenge, il y a la fusion de l’hébergeur « over-blog » avec un autre « réseau social ». Les derniers changements il y a plus d’un an ont entrainé un affaiblissement de ton référencement, le risque est que la visibilité du blog se réduise encore. Faut-il entrer dans la logique des réseaux sociaux ? ça ne te concerne pas ! Mais découvrir le matin que quelques dizaines d’inconnus ont parcourus cent ou trois cents  pages de ton blog te donnait du tonus, l’envie de chercher une autre idée, et l’énergie pour alimenter le flux du blog. Là, tu es en grand écart par rapport à la logique du blog : surfer sur l’instantané, le buzz. T’imagines bien que l’article sur « les beignets de mirabelles » de ta mémé, ça ne « buzze » pas du tout !

Il y a aussi l’angle sous lequel tu abordes tes sujets, toujours l’émotion évènementielle, l’anecdote mais agrégées par le souvenir et décantées. Pas de cri ! Quand tu visites les pyramides d’Egypte, sauf à recopier un guide touristique, t’es pas très érudit, pour toi, le voyage d’abord, c’est pour découvrir, c’est le ressenti, la « connaissance majuscule » c’est pas ton truc. Ça finit par te brider. Il y  des sujets entamés que tu n’achèves pas, d’autres que tu bâcles de guerre la sse, et ça se sent. Un visiteur trompé ne revient mais. Rester authentique est un impératif. C’est moins simple qu’il n’y paraît. Il faut contrôler.

Il faut donc se renouveler. Mais comment ? C’est la réponse à cette question qui fera de cette cinquième année du blog « L’ALBLOGRJ » une nouvelle année ou la dernière…

 

Ci dessous un petit tableau si tu veux voir l’évolution au fil du temps.

 

 ballade-au-pont-de-l--union-copie.jpg

La fée Yoeve

chateau bijou - le cloitre

Château Bijou

31-scie-hydrolique.jpg

Chateau de Camou :  Les  maquettes de Leonard

ste-catherine-13---vue-d-ensemble-des-batiments.jp

Monastère ste Catherine au pied du mont Sinaï

Le-baptist-re---florence-3-2.jpg

Baptistère de Florence

eyjafjallajokull 100-4157-a.jpg

Islande : Eyjafjallajökull

 

Peindre les araignées

m-m--09-1964.jpg

Les beignets de mirabelles

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...