31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 16:40


Même si t'es intéressé, trop de références te font perdre

le fil de l'histoire !

hOCHI MINH VILLE MUSEE 2 - 117
Tu ne peux imaginer comment j'étais captif du discours de notre cher guide, Tu. Brusquement quand il veut, par taquinerie, te faire revisiter toutes les dynasties fondatrices du Vietnam, tu cales. Pas de désamour, non ! Mais où veux-tu que ma vieille tête case tout ce qu'on reçoit là, d'un coup. Tu te rappelles, si tu suis ce blog, qu'un de ces profs d'université, gonflé de toute sa science, t'avait exclu de ceux qui peuvent apprécier la civilisation égyptienne, parce que tu n'avais pas les pré-requis.
Le Vietnam pour toi, naît en 1954. Quand suspendu, au poste de radio, tes parents écoutes Mendes France. T'as un oncle là bas que tu ne reverras jamais. C'est cette première émotion qui te fait prendre conscience de l'histoire, fait bouillir ta révolte de la guerre américaine.
Alors tu accueilles comme les paroles de la bible (que tu n'as jamais lue, et que tu ne connais que par l'usage qu'en ont fait tes curés au caté), la construction de cette nation Vietnamienne.
Parce que c'est ça, le musée de l'histoire, une succession d'images (on dit ailleurs, « images d’Épinal », qui glorifie la construction de la nation Vietnamienne.
C'est pas moi qui vais donner tord. Une famille peut se distendre et disparaître en tant que famille en si peu de temps, trois générations maxi. Alors une nation...
Ce qui te touche, et te réconcilie, un peu, avec la culture universitaire, c'est que  beaucoup des objets exposés résultent des fouilles de l'EFEO. Même le bâtiment est d'un architecte français de l'époque coloniale. Qu'il ait été français, tu t'en fous, ce qui compte c'est que ces hommes aient été capable de restaurer une histoire que les jeunes d'aujourd'hui peuvent s 'approprier.
Ça y est, j'entends les huées derrière moi, sur les bienfaits de la colonisation ! Moi, je n'en avais connu que les douleurs et la honte. J'étais heureux d'être là, qu'on m'explique comment ces personnes s'étaient construites. La colonisation n'a été qu'un des nombreux épisodes, mettant en avant la force de ses peuples à affronter les oppressions, les invasions, dominations féodales et autres impérialismes.
A quoi pensent les enfants qui visitent ce musée dans un gentil chahut ?
Ils sont dans leur temps -au sens le plus large- comme tes enfants le sont, ici. Bach Dang ou Rocroi, qui s'en soucie?
Dans l'album, des photos d'objets contemporains de la dynastie « Tran » fin du XIIIeme siècle.
Question émotions, ce musée est à la hauteur!

 

vietnam 0037 

Tout notre voyage au Vietnam

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...