6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 15:28

Vietnam le 15/01/2011.

Moins d'une heure de route, arrêt photo : le maraîchage.

 

Maraichage vers Along Uong Bi12Ce 15 janvier nous étions debout bien avant six heures. De ta fenêtre, puis depuis la salle du petit déjeuner tu saisis quelques photos de ce que l'on voit de l'hôtel. Avant sept heures tout le monde – ou presque - est dans le bus pour le retour ver Hanoï via la pagode du pinceau. Cinq minutes et on coupe le moteur. Tu ne sais ce qui se passe et t'en profites pour ajouter quelques images, notamment cette grande banderole qui orne le parvis de l'hôtel. Tu, notre guide vietnamien , surgit brusquement du hall et en trois pas pressés grimpe dans le bus. Fallait pas traîner...

Le temps de quelques civilités, un bonjour rapide et trois mots sur le plan de journée. Puis sur un ton plat, mais las, quelqu'un n'avait pas rendu sa clé !

 

En route !

Sur le chemin Jo, l'accompagnatrice française, redonne quelques principes du voyage, et notamment que si nous voulons faire des photos de rizière, de paysages, d'animaux, il suffit de le demander.

 

Tu commence son exposé sur l'agriculture. Il nous parle du riz. Notamment comment des vietnamiens ont été enrôlés de force pour la culture du riz en Camargue. Peut être y en a-t-il encore ? Alors que la journée du 10 mai, commémorant l'abolition de l'esclavage, leur soit dédiée.

Un homme a retracé leur histoire, dans un livre que sans notre guide, Tu, je ne connaîtrais pas : « Immigrés de force. Les travailleurs indochinois en France de 1939 à 1952 ». L'auteur Pierre DAUM.

Je te mets en fin du sujet le lien sur l'expo itinérante, sur les travailleurs indochinois. Maraichage vers Along Uong Bi24

 

Vers huit heures arrêt, après le village d' Uong Bi sur la route 18. Juste à l'entrée de la ville, un grand espace cultivé. Des canaux d'irrigation, que les femmes ouvrent ou ferment d'un coup de pioche, déplaçant une pierre. Pas de gros tracteurs, ils ne peuvent travailler dans la terre meuble et détrempée : trop lourds. Au loin un buffle au travail. Infatigable et passe partout.

Note bien que ces gros travaux de binage et de repiquage, le corps cassé en deux, est le travail des femmes, principalement.

 

Un peu enclavé dans les champs, ces sépultures honorées par les descendants.

 

Si, il y a une chose dont j'ai vraiment profité au Vietnam, c'est de la nourriture. Légumes variés, salades fraîches, riz cuisinés, fruits savoureux. Tu deviendrais végétarien sans t'en rendre compte. Alors, crevettes, poissons et brochettes de poulet, sans excès donnent du plaisir à ton repas. Bien sur, touriste, tu ne partages pas le repas de ceux qui vivent là. Vrai ! Mais ce que tu vois, ce que tu manges est soigné, avec goût. Comme le travail de ces femmes qui se laissent photographier sans protester.

 

http://www.travailleurs-indochinois.org/exposition/presentation.pdf

 

vietnam 0037 

Tout notre voyage au Vietnam

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...