22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 17:33

 

Les choses ne sont pas vécues pareilles en province, à Paris.

 

ah! ces manifs-1D’abord, s’excuser : le blog ne se renouvelle pas très vite. Sur ton lieu de vacances impossible d’obtenir internet haut débit. Une panne informatique paraît-il. Dix jours pendu au téléphone, tu t’uses, t’abandonnes. Tu rentres chez toi, pousses le bouton de la lumière, traine tes bagages, regarde le répondeur : tiens t’as pas eu de message pendant tes congés. Tu décroches le combiné pour dire aux enfants que tout va bien, pas de tonalité ! Pas de téléphone et pas d’internet. Tu guignes ! Va falloir recourir à l’exorciseur ! Paraît qu’il y en a toujours, pour faire reculer les démons de la technologie…

 

Donc c’est réparé, trois petits SMS sur ton mobile pour t’expliquer la prise en charge puis te signaler que c’est en ordre de marche. Rapide !

 

Ta radio préféré grève, les périphériques t’usent. Un petit tour de quartier pour sentir la vie. Parce que là bas, la seule vie est celle des tracteurs, le journal télévisé sert de prière du soir, et la grève est une sorte d’OVNI raconté par les Bogdanoff. Immatérielle bien que plus présente que les risques d’attentat, mais virtuelle, car télévisuelle.

Quant aux voyous ! Pas de ça chez nous ! Pourtant il a fallu de la patience et de l’obstination au pouvoir pour les faire sortir les exclus, les remonter pour qu’ils s’agitent. Les fameux casseurs, la retraite ils s’en moquent, ils la verront pas, ils n’auront même pas de travail ! Ils viennent juste te hurler que si la société ne veut pas d’eux, et bien eux ils s’en foutent de ta société et pour te faire comprendre ils la cassent !

 

Trop commode hein ! De mettre en avant ceux qu’on a parqués dans les ghettos, comme ça pas besoin de discuter du fond, de la misère et des retraites. Ah ! Les beaux discours, « payer les retraites » ! Ça c’est pour affoler les petits retraités, qu’ils aient peur, qu’ils râlent devant la télé. Partout dans le monde du travail tu n’entends parler que de remise en cause des avantages acquis. Même la justice ne peut obtenir  les patrons américains de Molex qu'une partie de leurs obligations. Pas les réquisitionnés ! Le seul avantage acquis  jamais remis en cause c’est celui des privilèges du capital et de la finance.

 

J’ai retrouvé quelques photos des infirmières anesthésistes dans une manif du printemps. Avant qu’elles servent à roder la capacité de répression de la police. La combinaison antiseptique ne protège ni des lacrymos, ni des matraques. A coté, la manif des tracteurs des céréaliers du Nord. Démonstration de force et d’intimidation. Pas un bleu à l’horizon ! Car les tracteurs se moquent aussi des retraites, grâce aux subventions de la PAC, ils continuent d’accroitre leur patrimoine !

 

Tu vois la logique des mots, quand des jeunes renversent une cabine téléphonique, c’est des casseurs. On les juge en comparution immédiate. Tu ne trouves pas dans les archives du net de suite à l’incendie du Parlement de Bretagne, pourtant consécutif à une manif. Dans les archives de l’INA, tu retrouves les mots « une quinzaine de casseurs ». Les « Contis » eux n’ont pas été oubliés par la justice…. Des conflits sociaux qu’on ne peut comparer ? Va savoir : il y avait autant de désespoir chaque fois de se sentir abandonné à la misère…

 

Enfin une photo « d’art vivant », du à l’imagination et l’habileté d’un homme qui pose en marge de la manif.

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
<br /> c'est vrai les manifs ne sont pas vécues de la même façon<br /> en province, par contre le blocage des dépots de carburant<br /> nous qui voyageons un peu nous avons pu constater leur impact<br /> faire 5 pompes pour arriver a faire le plein, ça prend du temps, mais comme tu es en vacances ce n'est pas grave, tu peux<br /> parler avec le pompiste ce qui n'arrive jamais.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> salut,<br /> <br /> <br /> j'avais pu faire le plein dimanche et ajouter un jerrican. Donc retour sans problème de pompe. En plus, la route était bien dégagée.<br /> <br /> <br /> Alphonse Allais disait que pour pouvoir rouler il faut supprimer la voiture aux ouvriers; la fermeture des pompes supprime les embouteillages. Même les camions roulaient à l'économie et<br /> repectaient les limitations de vitesse.<br /> <br /> <br /> De la pédagogie quoi!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...