20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 14:37

Soleil et froid le long du canal

J’ai d’abord réparé deux chambres à air. Je voulais le faire hier, et puis, bah! Ce matin le soleil donnait bien, il fallait vite remettre les choses en ordre. Un peu de papier de verre, un peu de colle et tenir la rustine une minute. Le plus dur c’est toujours de faire remonter le pneu sur la jante sans pincer la chambre. Sac à dos ficelé, le passe montagne sous le casque, l’homo vététicus, chaloupe d’un pied sur l’autre, la pompe à pied d’une main, la roue réparée de l’autre, le sac sur le dos, les courroies pendantes, le téléphone griffée dans une bretelle.

Il fait si froid dans la cave que la serrure est grippée, point de vélo ! Quelques coups de pieds réparateurs et un bon bien vengeur, la clé tourne, à moins qu’elle ne vrille ? Petit contrôle, ça tourne.

Le long du canal, la lumière de trois quarts face est crue, droit dans l’œil. L’ombre des arbres me fait un effet de flash stroboscopique qui me fait cligner sans arrêt. Je passe du rouge au noir. Du coup les grosses racines me font sursauter. L’œil gauche resté à l’ombre du nez pleure tranquillement sa petite larme dans le vent. Presque personne ce matin. La passerelle de Sevran avait une couleur inhabituelle. C’est une bonne image pour mon petit téléphone.

 

J’avais, il y a bien longtemps préparé une vidéo, la dernière sur les jeux de plage à Hossegor. Je ne savais pas quoi en faire. En revoyant le sujet sur l’Islande et notre petit pique nique dans l’usine de découpe des baleines, je m’étais dit : tiens, il faudrait opposer ces images de jeunes femmes qui sautent les vagues avec leur baleinière, à celles si sombres du capitaine Achab traquant Moby Dick. Mais le temps passe…En revoyant ce clip et entendant mes commentaires « live », en dessous du degré zéro d’un « interville » d’antan, j’ai compris que c’était mission impossible. Je ferai mieux de relire Moby Dick !

Alors tant pis, cette vidéo du début novembre à Hossegor ne vous permettra que de voir ces filles agiter leurs pelles au-dessus des vagues, comme des libellules leurs ailes dans un vent trop fort.

***
***
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...