8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 17:35

Vallée de l’Eyrieux 2

- Tu ne te fais pas un peu chier sur ton vélo ?

 

Combien de fois on m’a posé la question ? Tous ceux qui n’ont pas goûté l’effet cumulé de cette fausse solitude et de cet effort imposé. En même temps qu’on dépasse les limites de ce qu’on peut découvrir à pieds, d’avoir la sensation de pouvoir se perdre, on peut donner libre cours à toutes sortes d’idées.  La plupart du temps il ne reste rien des images fugaces qui ont été générées par l’association nouveaux décors – nouvel effort. Et décider du retour c’est souvent  finir ce petit rêve qui accompagne la ballade. Là c’est plus dur, l’imaginaire ne supplée plus la longue fatigue qui s’était installée doucement, et qui s’alourdit d’un coup.

- Ben alors ! pourquoi t’y retournes ?

La fascination !

Les paysages neufs, on se les accapare. Ne pas les avoirs vus, c’est comme si ils n’existaient pas avant !  les approcher doucement, les sentir,  en même temps vibrer avec le vent, se laisser envelopper de brumes. L’œil tire les jambes,  il faut être sur que derrière,  l’image se courbe et se referme sur cette découverte, comme un trésor. Des fois l’impatience te fait pédaler plus fort : les tempes cognent un peu, le cœur aussi, et tu ressens tout le plaisir de cet instant : l’émotion unique !

- N’importe quoi ! Fais voir tes images. Ben : c’est une rivière, y fait pas beau, et tu te fais chier tout seul, hein ?

Là, t’es trop con !

 

***


Eyrieux 2
envoyé par albumrj

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bravo à Chantal d\\\'avoir bravé et vaincu la technologie. Je suis OK avec toi ce RJ est un passeur, les clés de toutes sortes (USB y compris) ont peu de secret pour lui. Et puis l\\\'Eyrieux quelle magie.
Répondre
C
je me dois de te donner quelques nouvelles de retour du limousin... ah, ces rails et cette voie de chemin de fer désaffectée... où m'ont-ils menée, sinon à cette porte timidement entrebaillée depuis quelque temps... oh, quelques centimètres par-ci par-là... des fois qu'il y aurait un loup caché derrière, on ne sait jamais... Cette porte, c'est celle de mes ancêtres, de ma famille limousine, de mon père, de mon oncle et de ma tante que j'ai retrouvés avec un tel bonheur, intact, avec toute la joie d'une petite-fille... Et, avec eux, c'est la rencontre avec mes Ancêtres, tous ceux qui m'ont précédée et avec qui j'ai hâte de renouer (non, mais qu'est-ce qui m'a pris de "brûler tous les livres", comme je disais avec fierté à l'époque de cette randonnée évoquée sous les étoiles, à suivre des rails dont on ne savait où ils allaient...). Par les livres, les oeuvres d'art, tous ces témoignages du passé... Qui me ramènent à ma place dans l'univers... Tout petit maillon mais qui a aussi sa place... son rôle... sa responsabilité... envers tous ceux qui vont venir après moi... Eh bien, dis donc, quel chemin ! Tous ces petits cailloux du Petit Poucet... Alors,  surtout continue à ouvrir cette porte dont tu parles également... Et distiller ces petits riens, comme tu dis... Si précieux pour les autres... Mis bout à bout, ça devrait faire une sacrée jolie ronde !
Répondre
E
Encore une fois de belles balades.C'est bien sur plus dur tout seul mais quand on aime.
Répondre
L
Ah, si notre ami le mone zen qui nous a accueilli goguenard avait su que par cet exercice, tu te rapprochais des sensations essentielles?Cela me renvoie à la chaleur de l'été et à l'ambiance ascétique du lieu.Merci pour avoir partagé cette belle ballade.
Répondre

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...