29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 22:12

Une journée de charme dans le Béarn.

La journée sans colère.

Il fait beau. Tu te lèves reposé. Tes premières journées de VTT t'ont donné confiance. T'as assez de jus. T'avais vu une vague indication d'un chemin de rando. Ce matin faut trouver et y aller. Tu prends ton appareil photo, hésites sur le zoom, mais c'est gros et lourd. Le petit-déj ce matin c'est dans le petit jardin, on dit « le parc » pour le grandir ! Il y avait des croissants à la boulangerie à 8h, un jour de semaine, t'étais ébahi. Bon ! En plus de la rando que tu sens bien, aujourd'hui ce sera un jour sans colère. Par précaution tes croissants, tu les remplis de confiture, même s'ils étaient bons, juste pour te donner du sucre pour la rando. T'as préparé l'eau chaude pour ta petite femme, tu ne sais prévoir si c'est thé ou tisane...

Les hirondelles sont déjà en piste, deux nids sont à proximité de ton bol de café, mais t'as confiance, il n'y aura pas de colère quoiqu'il se passe...

Hier de retour de ballade, tu t'es agacé parce que les arbustes montaient trop haut, jusqu'au toit du voisin, toi t'aimes pas les échelles, et couper une bignone à trois ou quatre mètres, c'est pas ton truc...

« Qu'est-ce que tu peux être acrimonieux ! Toujours en colère ! Tu ne peux pas profiter un peu de ces belles journées ? »

Comment ton regard s'est aiguisé comme ça, pour ne voir que ce qui te dérange, et ne pas profiter de l'instant ? T'es plus que vieux, le vieux VTTiste ! Comment disait Jacques Brel ? « vieux et c.. à la fois ! »

Tu ne t'es même pas fâché avec les gars d'Orange qui t'ont changé tes identifiants de connexion, bien sur, seul le SAV  savait...Tu lis dans le journal qu'un « malin » avait inventé un mot de passe raciste pour titiller un client, toi, rien que de découvrir qu'on avait remplacé « ay9z » par « 2uqw » t'avais des papillons dans les yeux.

Journée sans colère ?

Faut tenir !


Donc tu « acalifourchonnes » ton VTT, te lances dans un matin clair, sous un ciel bleu encore un peu dur, le soleil va te le faire briller bleu incandescent dans pas longtemps. T'étais déjà passé entre Camou et Arbouet depuis ton arrivée, il te faut un chemin vierge ! Il se présente un peu avant la départementale, tu le juges OK . Bien sur t'as pas de carte, t'es trop fort ! Tu connais tout !  Il est bien défoncé et te permet d'apprécier la qualité de tes suspensions, il monte sévère, en lisière d'un petit bois. Même si la grosse chaleur n'est pas là, grimper à l'ombre tranquille, avec une petite brise fraiche est un moment agréable. 


Pour ce troisième jour de vélo, malgré l'effort, tu réalises que depuis des mois, t'as pas de petit bobo, de douleur sournoise qui te coupent l'élan. Tu sens que tu peux appuyer et tu le feras de bon cœur. Tout baigne. T'as juste oublié de mettre en route ton GPS rando et tu ne repères pas que tranquillement ton chemin s'oriente à l'ouest. En haut de la colline, tu te lances comme un amoureux dans la descente caillouteuse, évites les chiens surpris de ton train d'enfer, arrives sur une grosse départementale. Au « stop » tu stoppes ! Droite gauche, t'es sur de toi, la route c'est celle de Sauveterre, pas d'Arbouet.

Tu sais qu'il te faut tout remonter, tu le feras depuis St Martin.

Quand t'es en forme, pas de rage, pas de colère...


Le chemin part de la sortie de Sussaute. GR 654. Un peu avant, tu t'es arrêté à Arbouet, tu y as fait tes photos traditionnelles du paysage. Le cadre, avec les Pyrénées derrière. Dont le pic d'Orhy. La tranchée toujours aussi compliquée à photographier, car le contraste entre la lumière du soleil et l'ombre profonde au fond des 40 m de tranchées, est impossible à maitriser. C'est toujours pas terrible. Mais tu te fais la photo à chaque passage...

Le chemin s'avérera bien balisé. Un peu frustrant au départ. Tu t'engages sur un chemin agricole qui aboutit dans une propriété privée. T'es obligé de rouler dans des traces en bordure d'une friche, t'as des herbes jusqu'aux épaules, et ici et là, les barbelés à l'abandon auront frisé ton casque. Même à pied c'est pas fun. Tu retrouves ensuite une petite route où tu ne croiseras personne, qui te dépose  à Suhast. Du haut tu vois la route que tu connais bien qui relie  Aicirits à st Palais. Le marquage du GR te fait tomber dessus. Mais tout de suite il te met sur une ancienne voie de chemin de fer. Combien de fois es-tu passé là sans rien voir ? Deux petits kilomètres seul, à profiter des bosses et des cuvettes laissées par l'arrachage des traverses, et le passage du vieux pont sur la Bidouze. Tu sais que je m'en suis fait ma rivière totem ! Le pont est si rouillé qu'ils ont mis un caillebotis dessus qu'on ne se blesse pas. Bien lancé, entre chaque planche ta roue tape et tu retrouves le tacatac des trains sur les rails. Régalade !

T'arrives à st Palais comme tu n'y es jamais venu ! Tu ne vas pas rentrer par le chemin habituel ? Faire le tour par Gabat ? Faut voir. Tu te trouvais en forme, tu vas le vérifier ! Un km et demi à 10%.  En haut tu vides ton bidon, manges tout ce qui te reste et te dis que oui, c'est un vrai beau jour.


Hier ton odomètre t'avait trouvé paresseux, beaucoup de pauses ! cette fois, il ne t'injurie pas, plus de huit cent mètres de dénivelés cumulés.


Rien pour te mettre en colère.

 

----

voir aussi: Le gué de la Bidouze

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...