27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 21:09

Le village et le lac de la Punte

 

Tu n'avais jamais vécu là, à cette saison. Tu n'avais jamais eu la sensation d'être aussi seul en plein village. Un vingt-quatre septembre. Un vingt-deux septembre, Brassens aurait ajouté « je m'en fous ». Une date anonyme, à l'abandon de l'histoire. Tu attends ton frère, tu ne vas pas te lancer sur ton VTT, tu ne veux pas être crevé. Pourtant le matin est beau. Ton bol de café à la main, tu regardes la brume du matin envelopper le clocher. Le village l'a fait taire. C'est vrai que d'entendre sonner toutes les heures deux fois (sans parler des demies) ça t'occupe le jour et surtout la nuit ! Quand tu t'es payé quatre heures sur ton VTT, la cloche peut sonner, tu dors. Mais tout le monde n'a pas ta chance, et ceux que l'insomnie travaille ont protesté. Alors il s'arrête le soir au dixième coup de dix heures, pour ne reprendre que le matin à sept heures. Et là quelle revanche ! Si tu n'as jamais compris l'expression « te faire sonner les cloches », viens ici, après quelques coups d'échauffement, après avoir donner l'heure en sept coups comme au golf, la cloche te sonne trente trois coups ! Si t'avais la moindre velléité de grasse matinée, le dieu sonorisé par la voix des cloches te rappelle que la paresse est un des sept péchés capitaux.


Pas besoin que le petit froid d'automne t'amène les brouillards matinaux. En t'explosant ton dernier rêve la cloche t'installe une brume cotonneuse dans ta pensée matinale.  Tu te passes la tête sous le robinet d'eau froide espérant te relancer dans le jour et la lumière du soleil, tu t'habilles rapidement. Tu prépares le café, et  constatant que le pain est sec tu te votes un budget croissants frais. A peine huit heures, la boulangère sans ciller t'annonce plus de croissants, de pains au chocolat, il reste une baguette ! Si tu veux encourager le client à stocker dans son congélo les croissants industriels du supermarché, tu t'y prendrais pas autrement. Le voisin qui me croise sur le retour martelé d'un pas rageur, me demande ironique : « vous avez eu quelque chose ? » C'est vrai que tu as plus de chance de pécher un poisson au lac que d'obtenir ce que tu as besoin du boulanger. La loi du marché des puissants de la finance, ici, a son modèle par « la régulation de l'offre ». Pendant la guère et même après,  les tickets géraient le rationnement (pour ceux qu'avaient pas la tune), ici c'est la pénurie dès huit heures...A la bolchévique !


Le café bu, la tartine avalée, le soleil te fait de l'œil derrière la brume. Pour tromper ton attente tu prends l'appareil et va faire quelques photos...Crois pas que je sois fâché  contre le boulanger, non, mais s'il faut réserver son pain et ses croissants vingt-quatre heures à l'avance, les discours sur les commerces de proximité qu'il faut encourager tombent à l'eau !


Au lac !


Quand j'arrive, il y a deux pêcheurs qui se taquinent en comparant leurs équipements. Impossible de faire le grand tour, la boue tient lieu de chemin. Le petit vent pousse le brouillard, mais d'un coup le bleu poussé par le petit soleil, t'attire. Tu remontes par la tour. Ce village a son histoire, sa tour, son château, mais plus de souvenirs que de vie. Pendant cette grande heure de déambulation tu n'auras croisé personne de connu, rue de derrière, rue de devant, juste l'image de deux VTT  laissés par deux gamins attirés par la télé du mercredi.



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...