14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:18
L’heure zéro. Images de la Pointe du Grouin

C’est assez curieux que les affiches ne mettent pas plus en évidence Danielle Darrieux actrice principale et plus que formidable de présence, d’ingénuité, de malice et de perversité que les quatre de la tête d’affiche.

 

L’heure zéro de Pascal Thomas n’a pas la force d’un thriller comme « Mon petit doigt m’a dit », et est complètement fidèle aux conventions d’Agatha Christie et d’Hercule Poirot.

 

Mais quel régal. Ça m’a fait penser aux desserts que notre maman nous préparait quand nous étions petits, puis devenus grands, nous devions la supplier pour qu’elle en refasse. Ce film est dans la vraie tradition. J’ai repensé à Mort sur le Nil avec un Peter Ustinov au mieux de son cabotinage sucré.

 

Je ne suis pas sur d’avoir lu le polard. Mais, je le redis quel régal sucré. Dans la première scène deux personnages s’imposent : le vieux procureur et le jeune commissaire. On ne comprend pas tout l’enjeu. On croirait jouer aux proverbes…Jacques Sereys (que je suis sur d’avoir vu au théâtre) et François Morel dont je suis sur de n’avoir rien vu …

 
Sur, pas sur … ta mémoire flanche…02-dans-la-baie-du-mont-st-michel.jpg
 

François Morel avec un jeu sobre mais tout au premier degré nous fait entrer dans la mécanique des fausses pistes. Il y a des seconds rôles avec un humour limite british, et presque inquiétant. Leurres ou personnages troubles ?

 

L’histoire fait surgir des ombres dans le quotidien de cette grande maison bourgeoise dominant la mer à Dinar. Le paysage, autant que la maison est lourdingue, est enchanteur. C’est pourquoi j’ai mis quelques images sur la région faites lors de notre court séjour à St Malo, vers Cancale et la pointe du Grouin. Il paraît que l’île Dugesclin fut habitée un temps par Léo Ferré. Je n’en sais rien…

 

J’ai vu pour la première fois au cinéma Laura Smet, dite aussi, la fille de Johnny. Du tempérament. Le rôle la veut chieuse, rouée et garce, elle rend bien. Mais elle joue; elle est loin du naturel de Charlotte Gainsbourg.

 

Ce fut donc un dimanche après midi cool et souriant. Bonne évasion.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Quel soleil. Le vent dans la tête et le ciel bleu. L'espace ouvert et les yeux qui s'y perdent. Quel bien cela nous a fait. Profitez aussi de ces lieux.Drôle de voir que le film nous ramenait dans ces endroits.
Répondre

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...