3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 12:55
Toul

Pourquoi je te parle de Toul ? Parce que j’y suis passé, il n’y a pas longtemps, et qu’aujourd’hui ça fait la une des journaux avec l’usine Michelin.

Comment je me suis retrouvé là cet été ? C’est une longue histoire. On arrive un samedi en début d’après midi, on y trouve un hôtel sur la place principale avec un accueil carte bleue ; puis l’envie d’un petit casse-dalle !

Trois bistrots sur la place. Chaque fois la même question : vous avez de quoi nous faire un sandwich ou un petit grignotage ?

-         Non ! Il doit y avoir un boulanger là, à droite. Des fois il ferme, il y en a un plus loin….

Deux aller-retours pas de boulanger, pas de pizzeria ouverte, rien. Le kiosque à journaux nous dit d’aller voir au centre commercial, peut-être là, chez Leclerc ?

Comme on doit rester à Toul, inutile se dit-on de faire un saut à Nancy. Partons à la conquête du centre commercial. Pour moi, « parigot-tête de veau », je n’avais jamais envisagé qu’une ville comme ça, après 14h00 il n’y a rien.

Il est un peu plus de quinze heures quand on arrive au centre commercial. Le parking est quasiment vide. Là un groupe autour d’une caisse de bière, je me gare plus loin.

L’hôtesse Leclerc nous dit qu’il y a une cafétéria, au bout la-bas.

100-6292.jpg

Un bar, quelques tables, des chaises vides, on s’assoit. Derrière le bar une femme au téléphone. La voix s’amplifie, on comprend qu’il y a plein de soucis. D’un mouvement de menton, elle indique qu’elle nous a vus. Elle se retourne et parle à son miroir. Je me demande si je n’aurais pas meilleur temps de filer au rayon charcuterie, de prendre deux tranches de jambon, et de me faire mon sandwich.

Elle raccroche : Vous voulez quoi ? Le cuisinier est parti ! Je ne sais pas si j’ai du pain ! Je vais voir. Bon manifestement il y avait du pain et du jambon. Une petite mousse la dessus et on repart.

Un matin j’ai fait tout le tour de Toul à pied. A peine une heure. J’en ai tiré six photos, pas sept. Pendant ce temps là, ai-je croisé dix personnes ? Pas sur !

La veille à Nancy j’avais bu un kir au gris de Toul. Je suis remonté dans ma caisse et j’ai suivi les flèches des coteaux de Toul. Un quart d’heure après je repartais avec mon carton de « Gris ». Rien à te montrer. Comme si toute la lumière était restée à Nancy.

Peut être que toute la population travaillait chez Michelin. S’ils ferment, ça va faire du monde dans les rues…

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Effectivement c'est que le moral est soumis à une dure épreuve... mais je suis tout de même d'accord avec toi, Toul a toujours eu pour moi une ambiance particulière que je n'ai jamais réussis à expliquer, je n'y suis pas résidant mais un ancien collégien, j'avais alors la même impression. J'ai placé mon commentaire en opposition au vide de la ville de Toul ressentit à la lecture de ton article, alors que la situation était électrique les jours suivant la manif, toutes mes excuses si celui-ci à été ressenti un peu rudement. Je souhaite de tout coeur un bon rétablissement à l'hospitalisée, slt A. de P.
Répondre
A
Le monde est venu le vendredi 12 octobre 2007 pour ville morte !! (http://kleber-toul-lafin.over-blog.com/)
Répondre
A
Salut,figures-toi que tu es le premier à me laisser un message et que je ne connaisse pas. Mon blog est familial et amical.J'ai passé 5 jours tous les après midi à l'hopital jeanne d'arc où se trouvait ma mère. C'est peut-être pour ça que je n'ai pas su trouver dans ta ville ces petites choses qui peuvent la rendre vivante et attachante. Même la cathédrale est en état moyen. Je n'aurais jamais rien mis sur le blog si je n'avais été touché par la dureté de l'info: "fermeture d'usine". J'en ai tellement vu fermer...En tout cas, si j'ai été surpris d'être perçu si loin de mes références, je suis de tout coeur avec ceux qui redoute une ville morte.SalutAlbum RJ

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...