1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 14:18
La Boudeuse au pont de Bercy

Je t’ai laissé l’autre jour avec un peu d ‘amertume dans la voix. Aussi, ce matin te mets-je d’abord cette vidéo des mouvements sur la Seine, sur les quais. C’est industrieux. Ecoute, je n'ajoute pas de musique, arrange-toi avec le son des moteurs. Laisse toi aller et prendre par le bruit du monde moderne qui s'active.

En choisissant ce que l’allais te mettre pour te donner envie, je me dis qu’il y a encore de la magie. Bien sur ce n’est pas Marius sur le port de Marseille qui s’embarque. Mais la Boudeuse et ses - je crois - 45 mètres de long, arrimée  sous la passerelle Simone de Beauvoir, c’est une coquille de noix dans le vacarme d’aujourd’hui.

 

Là, tu penses à Trenet plutôt qu’aux chansons de marins, une noix, qu'y-a-t-il à l’intérieur d’une noix ? Un voilier, sans ses voiles déployées, c’est l’albatros à terre. Deux ou trois hommes entretiennent les gréements. Les visites c’est pour plus tard, me promet-on. Goudron, chalumeau, Karcher tout indique le besoin d’une pause. Le bateau est isolé. Nous ne sommes pas plus de quatre curieux. Sur le quai les tronçonneuses façonnent les platanes.

 

Un voilier, c’est la manœuvre qui le décrit le mieux, et ce sont les vagues qui le font vivre. Comme ça, coincé sur son quai, il est écrasé tant par l’architecture du lieu que par les grosses péniches, les barges qui passent et se croisent.

 

Enfin, il y a la proximité de bateaux frics de l’autre côté, habillés de couleurs criardes et guettant le chaland nonchalant.

 Vraiment la BNF ne m’épate pas. Pourtant je me rappelle y avoir emmené mes vieux parents peu après l’ouverture. Ah! La gourmandise de ma petite maman parcourant les bouquins en patois du haut-doubs. Le site est majestueux, Notre Dame sous les grues qui vont lui bloquer la vue, et cette passerelle Simone de Beauvoir, et le ministère blanc, et les arches du pont. J’ai cherché un peu à droite et à gauche pour savoir qui l’avait conçue. Sur internet je ne trouve que l’inauguration par Delanoe. Pourtant c’est beau. J’ai fait au moins quatre aller-retours pour  comprendre la passerrelle et tirer parti de ses perspectives.
 

Alors je te dis, la Boudeuse vue de « Simone de Beauvoir », c’est un moment qui donne du sens à tes impôts.

 

- Oh ! Le mec ! L’autre jour, il voulait installer les SDF à Bercy, et là il fait le paon parce que la Seine brille sous le soleil et lui ferme les yeux ! Alors il rêve que c’est beau !

 -  Non ! C’est beau ! On se sent bien !
 -  Et puis zut ! Si tu ne regardes que la misère, tu ne peux plus vivre.

Sujet précédant: Entre Bercy et BNF



Partager cet article
Repost0

commentaires

En balade sur L'AlblogRJ

Tags et Graffitis

 

Rechercher

esaai module

Esaai de texte libre dans le module

 

Autres Articles Du Thème

  • Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur.
    Le cœur de Paris depuis le Sacré Cœur. T'as maintenu ton blog en activé pour quelques semaines et voilà qu'on te propose de le mettre à jour dans la nouvelle version. Tu ne sais pas trop ce que ça va te couter en réparation. Mais banco, tu verras bien,...
  • Du 104 a la tour de Romainville.
    Images vues de la Tour du sacré cœur à Montmartre. Il y a deux mois je dis que je ferme le blog, et puis ce matin un nouveau sujet. Non, ce ne sont pas des mémoires d'outre tombe, mais pas loin. Donc, j'ai remis un peu de thune dans mon abonnement. On...
  • Tour Eiffel depuis le Sacré Coeur
    Bonne annné 2014. Tu ne pensais pas mettre un post pour le passage à l'année 2014. Ton blog va finir, tu n'en renouvelleras pas l'abonnement. Il faut dire que tu n'as plus l'esprit à la légèreté d'une bonne ballade en VTT. Depuis le Roussillon, où il...
  • Canal de l'Ourcq tranquille.
    C'était un beau dimanche tranquille. Tu étais sorti de bonne heure. Quand tu arrives au bassin de la Villette, les joggers toniques y vont de leurs foulées allongées. Il y en a même en short et bras nus. Quelle température ? Pas plus de 6 ou 7°. Les conditions...
  • Montmartre – Paysage d'automne.
    Le Sacré Cœur tour d'observation. Tu venais de passer une semaine difficile, il fallait te bouger pour retrouver un peu de dynamisme. Ta balade favorite te conduit naturellement, à pied, vers le canal de la Villette et le canal de l'Ourcq. T'as usé presque...